"Les quatre chemins" - Emmanuel Blivet
        
"Les quatre chemins"
Entouré d'un fort, d'un cimetière, de voies ferrées et enfin du périphérique parisien, "les quatre chemins" est un quartier enclavé à forte identité car à cheval sur deux communes:Aubervllers et Pantin de part et d'autre de l'avenue Jean Jaurès.
Habitant de vieux logements dont la moitié pourrait etre qualifiée de relégation, la population d'origine ouvrière, par le passé employée dans deux grandes entreprises qu'étaient Motobécane et Les Grands Moulins, doit aujourd'hui composer avec une proportion de personnes d'origines diverses, souvent en situation de précarité et directemenbt confrontées aux problèmes de suroccupation et de dégradation de leurs logements.
A travers des tentatives de réponses apportées, les deux communes luttent contre les disfonctionnements urbains présents et souhaitent changer l'image de ce quartier, mais elles veillent aussi à respecter deux paramètres:conserver à cet espace son coté "ancien quartier de Paris" et veiller à ne pas engendrer l'exclusion des populations les plus démunies.
Entre 2004 et 2005, le quartier a vu les prix de l'immobilier grimper de 20 %.

Emmanuel Blivet 2005-2007.
Top